logotypelogotypelogotypelogotypelogotypelogotype

Liens utiles

Publicité

Bannière
Bannière
Cet espace peut etre le votre! contactez nous!
Bannière
Home intelligency & Building automation

Qui est en ligne ?

Nous avons 8 invités en ligne

La génese de la fanupa

tenue

La si grande famille Nitcheu résidente à Mortise à la rue A.Cantele avait une habitude de laisser toujours ses portes ouvertes à ceux qui voulaient y entrer. De plus en plus les Camerounais de Padova y entraient et  en sortant étaient satisfaits d’avoir passé une soirée  chaude et enrichissante de part la diversité des opinions suite aux différents  sujets débattus, entre autre la politique, le football, les camerounais de la diaspora,  faut-il retourner au bercail ou alors résister au cercle infernal dans lequel nous vivons, les différentes tributs, les femmes, les hommes et beaucoup d’autres sujets aussi intéressants les uns comme les autres.

De plus en plus un constat se faisait remarquer. Autre que  la forte concentration des ressortissants de la région de Banboutos, on remarquait une présence assez considérable de bafang. De plus en plus on se rendait compte qu’il ne s’agissait pas seulement des bafangs mais aussi des Banas, des Bandjas et autres arrondissements du Haut Nkam. Comme une graine mise en terre un désir grandissait dans le cœur de tout un chacun d’une possibilité de former un groupement ceci pour pouvoir de temps en temps se rappeler notre provenance et surtout de pouvoir parler le FeFe.

Apres des mois de discussion au courant de l’an 2002 un squelette de la dite rencontre se faisait déjà entrevoir. Les présents décidèrent de la nommer LA REUNION DES RESSORTISSANTS DU HAUT-NKAM et avait pour siège provisoire le domicile de la Famille Nitcheu à Mortise à la rue Cantele. Apres plus d’une rencontre on se rendait compte qu’autre que les ressortissants du Haut-Nkam il y avait des camerounais des autres régions qui voulaient y adhérer au groupe des bafangs

Le soucis majeur des Haut-nkamois étant l’union des peuples (les mariages mixtes, liberté d’opinion, etc.…), on décide de les accueillir au sein du groupe et de changer sa dénomination. D’où la naissance du nom : ASSOCIATION DES RESSORTISSANTS ET SYMPATISANS DU HAUT NKAM.ou encore par son diminutif : FANUPA qui veut dire Famille Nufi de Padova

Il était impératif que la création d’un bureau s’impose. Les plus anciens ont emboîté le pas pour donner un bon exemple à la jeunesse présente au sein de l’association, d’où la création du premier bureau exécutif de la FANUPA avec pour Patriarche PATRICE NITCHEU.